FOSSILES HOMINIDES 4


Reproductions de fossiles d'hominidés à taille réelle, la référence de la reproduction est sous chaque descriptif (lien vers tarifs dans le menu). Les images sont souvent cliquables pour accéder à d'autres vues de la reproduction. Il peut y avoir quelques variations de coloris (faibles) entre les reproductions réelles et les photos

.

< vers page 3               vers page 5 >

.

.

Crâne de Homo Longi (Homme de Harbin ou Dragon man)

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, du crâne de Homo Longi (Homme de Harbin ou Dragon man)
Découvert en 1933 dans province du Heilongjiang « Rivière du Dragon Noir » en Chine ce crâne est l’un des fossiles humains du milieu du Pléistocène les mieux conservés Le crâne est très massif mais avec un cerveau de taille normale Il est daté de 146000 ans Il présente une combinaison de mosaïques de caractéristiques primitives et plus modernes, le distinguant de toutes les autres espèces humaines
L’homme de Harbin est plus proche d’Homo Sapiens que l’homme de Néandertal ne l’est

REF: LONGI
 crâne de Homo Longi (Homme de Harbin ou Dragon man)

-140.000 ans

Crâne d' Homo sapiens idaltu (HERTO) BOU-VP-16/1

Reproduction en bioplastique et résine Taille réelle d'un crâne d' Homo sapiens idaltu (HERTO) BOU-VP-16/1
Homo sapiens idaltu (ou Homme de Herto) est le nom attribué à un groupe d'ossements, trois crânes trouvés en Éthiopie en 1997 par l'équipe de Tim White, à côté du village de Herto Daté de 154 000 ans, ce fossile a été le plus vieux représentant de l'espèce sapiens jusqu'en février 2005, avec la datation de deux crânes appelés Omo 1 et Omo 2, datés de 195 000 ans. En comparaison avec les nôtres, les crânes de Herto sont légèrement plus larges et plus longs. Celui ci est le spécimen BOU-VP-16/1 crâne adulte masculin

REF: IDAL-R
crâne d' Homo sapiens idaltu (HERTO) BOU-VP-16/1

-120.000 ans

Crâne masculin Skhul V Sapiens archaïque

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, crâne masculin Skhul V Sapiens archaïque
Les restes de sept adultes et trois enfants ont été découverts entre 1929 et 1935 dans une grotte située à Es Skhul à Mont-Carmel , en Palestine. Le squelette de Skhul V, à qui appartient ce crâne, a été retrouvé en position de sépulture avec la mandibule d'un sanglier sur la poitrine
Certaines caractéristiques anatomiques, comme les arcades sourcilières proéminentes du crâne Skhul V sont des réminiscences de l'homme archaïque mais Skhul V a également le front haut, vertical et le crâne arrondi typique des crânes humains modernes. Il représente l'un des plus anciens membres connus de notre espèce Homo sapiens , en grande partie sous sa forme moderne.
Capacité crânienne 1500 cc
Taille long 19.5 cm

REF: SKHUL
crâne masculin Skhul V Sapiens archaïque

.

Mandibule Neandertal Tabun 2

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, du mandibule Tabun 2 découvert dans la grotte de Tabun Israël. L'archéologue britannique Dorothy Garrod y mena des fouilles entre 1929 et 1934
Lors de ces fouilles furent mis au jour des ossements néandertaliens, un squelette presque complet d'une femme (Tabun 1) et une mandibule d'un individu mâle (Tabun 2) dont les caractéristiques sont à la fois proche des premiers Homo sapiens et de l'Homme de Néandertal

REF: Tabun
Mandibule Neandertal Tabun 2

-112.000 ans

Crâne d'homo erectus Soloensis

Reproduction en bioplastique et résine, grandeur nature,
du crâne d'homo erectus Soloensis
L'Homme de Solo est le nom donné à un ensemble de fossiles appartenant à l'espèce Homo erectus, découverts depuis 1931 sur plusieurs sites bordant le fleuve Solo, dans l'Est de Java, en Indonésie.
Les fossiles de Ngandong, à savoir 12 crânes ou fragments crâniens (d'une capacité moyenne estimée de 1 135 cm3) et 2 fragments de tibias sont datés de 112.000 ans environ
Ces fossiles sont les plus récents représentants connus de l'espèce Homo erectus.
l'Homme de Solo était de petite taille. Les fossiles de Ngandong montrent cependant une capacité crânienne accrue par rapport aux spécimens plus anciens. 

REF: SOLO
crâne d'homo erectus Soloensis

-90 000 ans

Crâne Homo sapiens “archaïque” Qafzeh 9

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature,
du crâne et de la mâchoire inférieure de Homo sapiens “archaïque” Qafzeh 9
Les premières fouilles du site de Qafzeh datent des années 1930, En 1965, l'anthropologue Bernard Vandermeersch reprend les fouilles sur le site. 25 squelettes ont été mis à jour sur les sites, ainsi que de nombreux éléments prouvant l'existence d'une industrie lithique.Tous les restes humains sont des hommes modernes et appartiennent donc à l'espèce Homo sapiens. Certains présentent des caractéristiques semblables à celles de Neandertal et de Cro-Magnon. Découverte en 1967, la sépulture double est constituée d'un corps de femme de 20 ans (Qafzeh 9) et de celui d'un enfant d'environ 6 ans (Qafzeh 10). On a pu démontrer que ces 2 individus avaient été inhumés simultanément. C'est la seule sépulture double connue de l'époque Moustérienne 

REF: QAFZ
Crâne Homo sapiens “archaïque” Qafzeh 9

.

Crâne Homo floresiensis Homme de Flores

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un crâne d'Homo floresiensis découvert en septembre 2003, dans une grotte de l'île indonésienne de Florès par Michaël Morwood et Radien P. Soejono
Les chercheurs ont baptisé cette nouvelle espèce Homo floresiensis. Sa petite taille peut s'expliquer par l'isolement géographique et l'endogamie. Dans certains ouvrages ou sites de vulgarisation, cette petite taille a valu à l'espèce le surnom de Hobbit, en référence aux romans de J.R.R. Tolkien.

Ses caractères propres, comme les proportions entre la face et le crâne, la flexion de la base de ce dernier ou des petites canines, évoquent clairement une descendance d'Homo erectus et l'éloignent définitivement de l'espèce Australopithecus
datation entre -95 000 et - 20 000 ans.
Taille long 14.5 cm

REF: FLORES-r
crâne Homo floresiensis

.

Crâne de Neander

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, de la Calotte crânienne découverte dans la vallée de Neander en 1856.
Découvert lors de l'exploitation d'une carrière, des ouvriers vidèrent une petite cavité de la vallée de Neander. Ils y découvrirent des ossements et un fragment de crâne qu'ils remirent à Johann Carl Fuhlrott, un instituteur passionné d'histoire naturelle. Le nom de Neandertal fut donné à cette calotte et à la nouvelle espèce

REF: CALNEAND
Crâne de Neander

-70 000 ans

Crâne Néandertal "femme de la Quina" La Quina 5

Reproduction en bioplastique et résine, grandeur nature, du crâne Néandertal "femme de la Quina" La Quina 5 découvert en 1911 par Henri-Martin probablement une femme datée de 71000 ans.
En 1911 fut trouvé le squelette de la "femme de la Quina", puis en 1916 le crâne d’un enfant. Ils appartiennent au groupe des Néandertaliens. Au total, une dizaine de fossiles humains ont été découverts, adultes et enfants. Ils ont occupé le site entre -71 000 et - 40 000 ans. Accompagnant les ossements de H5, les archéologues ont trouvé des racloirs, des pointes et une bola. Cette accumulation d'objets pourrait être le signe d'une inhumation volontaire. Depuis 1986 les fouilles ont permis de mettre au jour d'autres restes humains dans les couches moustériennes.

REF: QUINA5
crâne Néandertal "femme de la Quina" La Quina 5

.

Crâne Néandertal "enfant de la Quina" La Quina 18

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, du crâne Néandertal "enfant de la Quina" La Quina 18 découvert en 1915 par Henri-Martin C'est le crâne d'un enfant d'environ 5 ans
En 1911 fut trouvé le squelette de la "femme de la Quina", puis en 1916 le crâne d’un enfant. Au total, une dizaine de fossiles humains ont été découverts, adultes et enfants. Ils ont occupé le site entre -71 000 et - 40 000 ans. Accompagnant les ossements de H5, les archéologues ont trouvé des racloirs, des pointes et une bola. Cette accumulation d'objets pourrait être le signe d'une inhumation volontaire. Depuis 1986 les fouilles ont permis de mettre au jour d'autres restes humains dans les couches moustériennes. 

REF: QUINA18
Néandertal "enfant de la Quina" La Quina 18

-55.000 ans

crâne Néandertal Guattari 1

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, du crâne Néandertal Guattari 1 découvert en 1939 dans la Grotte Guattari (Monte Circeo) Italie
Ce crâne a été trouvé à l'intérieur de la Grotta Guattari, dans la même couche de sédiments que de nombreux coprolithe d'hyène. Des signes de fracture autour de son sourcil droit et de sa pommette et d'autres marques de dents suggèrent que les hyènes ont dévorées cet individu peu de temps après sa mort. Dans un premier temps, on croyait à un cas d'anthropophagie.
Daté d'environ 55000 ans volume crânien 1550 cm3

REF: CIRCEO1
crâne Néandertal Guattari 1

.

Crâne de femme Neandertal Forbes Quarry

Reproduction en bioplastique et résine, crane de femme Neandertal à Forbes Quarry  taille réelle
En 1848, Edmund Flint, capitaine de la Royal Navy, découvrit un crâne ancien dans la carrière de Forbes à Gibraltar identifié plus tard comme celui d’une femelle adulte Le crâne daterait de 30 000 à 50 000 ans . Il s’agissait du deuxième fossile néandertalien jamais mis au jour, après la découverte de restes néandertaliens dans les grottes d’Engis en Belgique en 1829

REF: FORBES
Crâne de femme Neandertal Forbes Quarry

-45.000 ans

Crâne Homme de Néandertal 1908 La Chapelle-aux-Saints

Reproduction en bioplastique et résine , grandeur nature, du crâne d'Homme de Néandertal découvert en 1908 La Chapelle-aux-Saints
L'homme de La Chapelle-aux-Saints est le premier squelette relativement complet d'un homme de Néandertal mis au jour en France dans un contexte archéologique bien établi. Il fut découvert en août 1908, dans une petite grotte de la vallée de la Sourdoire en Corrèze, au nord-est du Périgord. Son état de conservation venait de ce qu'il avait fait l'objet d'une sépulture, l'une des plus anciennement connues chez l'homme
Les Néandertaliens présentent quelques caractères archaïques ( épaississement osseux au-dessus des orbites, dit bourrelet sus-orbitaire ; un front fuyant, absence de menton...) hérités de leur prédécesseur , ainsi que des caractères évolués (cerveau volumineux , molaires de dimensions réduites, arcade dentaire et un nez avancés...). Les caractères évolués peuvent être partagés avec les Homo sapiens
Les Néandertaliens sont de corpulence souvent très massive et robuste : 90 kg et 1,65 m en moyenne pour les mâles et 70 kg et 1,55 m pour les femelles (des individus auraient atteint 1,90 m). L'ensemble de leur structure et leurs attaches musculaires laissent supposer une grande force physique. ils ont disparu il y a environ 29 000 ans. Leur disparition est encore en partie inexpliquée et a suscité de nombreuses hypothèses plus ou moins insolites
taille moulage crâne 14 haut 22.5 long

REF: NEAND-R
Crâne Homme de Néandertal 1908 La Chapelle-aux-Saints)

-40.000 ans

Crâne Homme de Néandertal Le Moustier I

Reproduction en bioplastique et résine, crâne Homme de Néandertal Le Moustier I, grandeur nature
Le Moustier est un site préhistorique français qui se trouve sur la commune de Saint-Léon-sur-Vézère, en limite de la commune de Peyzac-le-Moustier, dans le département de la Dordogne Les premiers travaux concernant l’abri inférieur sont ceux d’Otto Hauser en 1907. Ils permettent la mise au jour d’un squelette de Néandertalien dans des conditions déplorables : les restes humains, désignés par Le Moustier 1, sont plusieurs fois exhumés puis ensevelis devant différents scientifiques croyant à chaque fois être les premiers témoins de la découverte. Le squelette est ensuite vendu au Musée de Berlin. Seul le crâne existe encore, le reste du squelette ayant été détruit à la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Une étude de celui-ci, initialement mal remonté, datant de 2003, permet de l’attribuer à un adolescent néandertalien de sexe masculin daté d'environ 40000 ans
L’abri supérieur du Moustier a été fouillé dès 1863 par les préhistoriens E. Lartet et H. Christy. Ils y découvrirent une importante industrie lithique spécifique (des silex taillés) qui sera baptisée en 1869 le « Moustérien » par Gabriel de Mortillet, la référence en préhistoire de l’époque

REF: MOUST
crâne Homme de Néandertal Le Moustier I

.

Crâne Homme de Néandertal Shanidar I

Reproduction en bioplastique et résine crâne Homme de Néandertal Shanidar I surnommé « Nandy », grandeur nature
Découvert dans la province d'Erbil du Kurdistan irakien en 1957 . Le site a notamment livré les restes de neuf Néandertaliens et ce crâne appartient à l'un des quatre squelettes relativement complets de la grotte. Il avait entre 40 et 50 ans à son décès Au cours de sa vie, il avait reçu un coup violent sur le côté gauche du visage, avec fracture et écrasement de l'orbite. Ce traumatisme avait dû le laisser borgne, en partie ou complètement

REF: SHAN
Crâne Homme de Néandertal Shanidar I

.

Crâne Neandertal l'homme de la Ferrassie

Reproduction en bioplastique et résine, grandeur nature, du crâne d'un homme de Neandertal l'homme de la Ferrassie découvert en 1909 sur le site de la Ferrassie (France, Dordogne) Le site de la Ferrassie (France, Dordogne) offre un des exemples les plus complets de sépulture collective d'hommes de Neandertal. Les premières fouilles y furent réalisées en 1896 Découvert en 1909 le crâne la Ferrassie 1 correspond à un corps d' homme adulte orienté, la tête à l’ouest. Il mesurait 1,71 m et devait être âgé de 40-45 ans. Le crâne du squelette est l'un des plus gros et des plus complets découverts à ce jour
Taille long 22 cm

REF: FERRA-R
Crâne Neandertal l'homme de la Ferrassie

.

Crâne enfant Néandertal Teshik-Tash

Reproduction en bioplastique et résine crâne enfant Néandertal Teshik-Tash grandeur nature
Teshik-Tash est une petite grotte des montagnes de l'Asie centrale à 350 km au sud-ouest de Tachkent en Ouzbékistan. En 1938, le site a été fouillé par Aleksei Okladnikov qui a publié en 1940 ses conclusions ainsi que la description par Georgii Debetz des restes de l'enfant. Pour les protéger de la guerre, ils furent envoyés à Franz Weidenreich à Pékin. Les moulages furent cédés au Muséum d'Histoire Naturelle de New York. Teshik-Tash révéla des outils moustériens et les restes d'un enfant néandertalien âgé de neuf ou dix ans, Le crâne met en évidence une importante capacité crânienne, un menton peu développé, une arcade sourcilière robuste, un nez proéminent, un front plat typique des Néandertaliens classiques, un crâne haut, une face de structure moderne
Taille long 20cm, haut 15cm, larg 14cm

REF: TESHIK-R
crâne enfant Néandertal Teshik-Tash

-31.000 ans

Crâne homo sapiens Mladec 1

Reproduction en bioplastique et résine crâne homo sapiens Mladec 1grandeur nature. Découvert en Moravie, République tchèque, en 1881
Avec un âge absolu d'env. 31 000 ans, le crâne de Mladec 1 est l'une des plus anciennes découvertes d' Homo sapiens datées de manière sûre en Europe. Il fournit des informations rares sur la morphologie de notre espèce dans le Paléolithique supérieur européen 

REF: MLAD
crâne homo sapiens Mladec 1

-30.000 ans

Crâne Homo sapiens Cro Magnon 1868 Les Eyzies

Reproduction en bioplastique et résine crâne Cro-Magnon 1868 Les Eyziesgrandeur nature, avec maxillaire inférieur
d'un des crânes (cro-magnon 1) des 5 squelettes d' hommes préhistoriques découverts en 1868 sur le site de l'abri de Cro-Magnon aux Eyzies-de-Tayac (Dordogne, France)
En 1868, le géologue Louis Lartet effectue des fouilles sur le site, l'un des nombreux abris sous roche de la falaise des Eyzies. Suite à la mise à jour d'os brisés, par des ouvriers travaillant sur un talus , il découvre cinq squelettes associés à d'autres restes fragmentaires. Parmi les cinq squelettes, on compte trois hommes, une femme et un enfant, dans ce qui était probablement une sépulture L'aspect physique de l'homme de Cro-Magnon est proche du nôtre. Très grand, il mesure entre 1,80 et 2 mètres. Le volume de sa boîte crânienne est même un peu supérieur au nôtre (1 600 cm² contre 1 400 cm² pour nous)
taille 14.5 haut 21 long 

REF: CRO-M-R
Crâne Homo sapiens Cro Magnon 1868

.

Crâne Homo sapiens Cro Magnon 2 femme Les Eyzies

Reproduction en bioplastique et résine crâne Cro Magnon 2 Les Eyzies
Moulage, grandeur nature, d'un des crânes (cro-magnon 2, probablement femme) des 5 squelettes d' hommes préhistoriques découverts en 1868 sur le site de l'abri de Cro-Magnon aux Eyzies-de-Tayac (Dordogne, France)
En 1868, le géologue Louis Lartet effectue des fouilles sur le site, l'un des nombreux abris sous roche de la falaise des Eyzies. Suite à la mise à jour d'os brisés, par des ouvriers travaillant sur un talus , il découvre cinq squelettes associés à d'autres restes fragmentaires. Parmi les cinq squelettes, on compte trois hommes, une femme et un enfant, dans ce qui était probablement une sépulture L'aspect physique de l'homme de Cro-Magnon est proche du nôtre. Très grand, il mesure entre 1,80 et 2 mètres. Le volume de sa boîte crânienne est même un peu supérieur au nôtre (1 600 cm² contre 1 400 cm² pour nous) 

REF: CRO2-M-R
Crâne Homo sapiens Cro Magnon 2 femme Les Eyzies

-24.000 ans

Crâne Omo sapiens femme PREDMOSTI 4

Reproduction en bioplastique et résine taille réelle
d'un crâne et mandibule d' Omo sapiens femme adulte (Cro-Magnon d'Europe centrale) provenant d'un squelette complet PREDMOSTI 4 découvert sur le site de Predmosti, village de Moravie (république tchèque) Le site a été découvert dans la fin du 19e siècle. Les fouilles ont été menées entre 1884 et 1930. Le matériel original a été perdu pendant la Seconde Guerre mondiale .
Dans les années 1990 de nouvelles fouilles ont été menées. Il s'agit d'un gisement d'habitat des plus caractéristiques du Gravettien de l'Europe centrale Une importante sépulture collective, aménagée avec des omoplates de mammouth, était associée à cet habitat. Elle renfermait les ossements de vingt individus (8 adultes et 12 enfants et adolescents), inhumés en position accroupie et recouverts de pierres, appartenant à la race de Predmost ou Cro-Magnon d'Europe centrale. Le site de Predmostí est daté entre 24.000 et 27.000 ans.
Taille long 20.5 cm

REF: PREDMOST-R
Crâne Omo sapiens femme PREDMOSTI 4

.

Crâne Omo sapiens homme PREDMOSTI 3

Reproduction en bioplastique et résine taille réelle d'un crâne et mandibule d' Omo sapiens Homme adulte (Cro-Magnon d'Europe centrale) PREDMOSTI 3 découvert sur le site de Predmosti, découverts en juin 1894 par K. J. Maska, village de Moravie (république tchèque) individu est âgé de 35 à 40 ans Le site a été découvert dans la fin du 19e siècle. Les fouilles ont été menées entre 1884 et 1930. Le matériel original a été perdu pendant la Seconde Guerre mondiale .
Dans les années 1990 de nouvelles fouilles ont été menées. Il s'agit d'un gisement d'habitat des plus caractéristiques du Gravettien de l'Europe centrale Une importante sépulture collective, aménagée avec des omoplates de mammouth, était associée à cet habitat. Elle renfermait les ossements de vingt individus (8 adultes et 12 enfants et adolescents), inhumés en position accroupie et recouverts de pierres, appartenant à la race de Predmost ou Cro-Magnon d'Europe centrale. Le site de Predmostí est daté entre 24.000 et 27.000 ans.

REF: PREDMOST3
Crâne Omo sapiens homme PREDMOSTI 3

.

< vers page 3               vers page 5 >

.

© Copyright 2024 Moulages-fossiles.com- All Rights Reserved        CONTACT