REPLIQUES FOSSILES HOMINIDES 2


Reproductions de fossiles d'hominidés à taille réelle, la référence de la reproduction est sous chaque descriptif (lien vers tarifs dans le menu). Les images sont souvent cliquables pour accéder à d'autres vues de la reproduction. Il peut y avoir quelques variations de coloris (faibles) entre les reproductions réelles et les photos

.

< vers page 1               vers page 3 >

.

-2.2 millions d'années

Crâne de Paranthropus robustus SK-48

Reproduction en bioplastique et résine, grandeur nature, d'un crane de Paranthropus robustus Crâne SK-48 ( ou anciennement classé Australopithecus robustus) découvert par Robert Broom en 1948 à Swartkrans, Afrique du sud
Age : de - 2.2 à - 1 millions d'années pour l'espèce Volume cérébral de 450 à 500 cc Paranthropus robustus est le dernier représentant des paranthropes. Il a vécu en même temps et aux mêmes endroits que certains représentants des genres Australopithecus et Homo, ce qui illustre le caractère buissonnant de la lignée humaine Taille long 16.5 cm

REF: ROB SK48
Paranthropus robustus

-2 millions d'années

Paranthropus robustus DNH 7

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un crâne de Paranthropus robustus DNH 7 (ou anciennement classé Australopithecus robustus)
Il a été découvert par l'équipe de A. Keyser en 1994 sur le site Drimolen en Afrique du Sud. C'est un des crânes les plus complets d'Australopithèque robustus et est présumé être de sexe féminin.
1,5 a 2 millions d'années 

REF: ROB DNH7
Paranthropus robustus DNH 7

-1.95 millions d'années

Crâne d'Australopithecus Sediba

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature,
d'un crâne d'Australopithecus Sediba avec maxillaire inferieur
Australopithecus sediba est une espèce du genre Australopithecus découvert en 2010 par Lee R. Berger et son équipe Les paléontologues sont tombés sur deux squelettes assez complets d'un jeune mâle et d'une femelle ainsi que le tibia isolé d'un adulte. Australopithecus sediba, espèce définie à partir d'un fossile découvert dans une grotte de Malapa, pourrait représenter une forme intermédiaire entre les premiers australopithèques et le genre Homo. Australopithecus sediba vivait il y a environ de 1,95 à 1,78 million d'années, au Pléistocène, dans ce qui est maintenant l'Afrique du Sud Sur le plan anatomique, Australopithecus sediba montre un mélange de traits primitifs et très modernes selon le concept d'évolution en mosaïque

REF: SEDI-R
crâne d'Australopithecus Sediba

-1.9 millions d'années

Crâne d' Homo Habilis

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature,
d'un crâne d' Homo Habilis spécimen désigné sous la référence KNM-ER 1813 (découvert à Koobi Fora, Kenya par Kamoya Kimeu en 1973)
1.9 million d'année Capacité crânienne 510cc
Taille long 17 cm

REF: habilis-1813-R
crâne d' Homo Habilis

.

Maxillaire Homo Habilis KNM-ER 1805

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, du maxillaire supérieur d'un Homo Habilis KNM-ER 1805
Il a été découvert par Paul Abel en 1973, sur la crête de Karari, à l’est de Turkana Le spécimen (composé de 3 parties, calotte crânienne, maxillaire supérieur partiel, et fragment mandibule) était conservé dans une couche calcaire et était donc très difficile à extraire. Il a une petite crête sagittale qui longe le haut du crâne suggérant qu’il s’agissait d’un individu masculin. La capacité crânienne est de 582 cm34 Les dents sont assez évasées car l’os est déformé, mais leur taille, relativement petite, suggère que ce spécimen pourrait appartenir au groupe d’hominidés qui ont été appelés Homo habilis, qui comprend le crâne féminin KNMER 1813.
Age approx. 1.85 Millions

REF: HAB1805MAX
Homo Habilis KNM-ER 1805

-1.8 millions d'années

Crâne d' Homo Habilis OH24 TWIGGY

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature,
d'un crâne d' Homo Habilis spécimen désigné sous la référence OH24 TWIGGY daté d'environ 1,8 million d'années découvert dans les gorges d'Olduvai, en octobre 1968, par Peter Nzube
Le crâne a été découvert très aplati et érodé. Certains des fragments ont pu être récupérés et ont permis une reconstruction minutieuse et compliquée
Capacité crânienne 600cc 

REF: habOH24
Homo Habilis OH24 TWIGGY

- 1.8 millions d'années

crâne d'Australopithecus Boisei OH 5

Reproduction en bioplastique et résine, grandeur nature, d'un crâne d'Australopithecus spécimen OH 5 (Paranthropus boisei) découvert en 1959 à Olduvai Gorge en Tanzanie par Mary Leakey.
Volume crânien 530 cc
Ce crâne est surnommé "Nutcracker Man" Olduvai Gorge Tanzanie 1.75 million d'années
Taille long 20 cm

REF: austral-oh5-R
Australopithecus Boisei OH 5

.

Mandibule Australopithecus (Paranthropus boisei) KNM-ER 1477

Reproduction en bioplastique et résine , grandeur nature, d'un mandibule inférieur partiel d' Australopithecus (Paranthropus boisei) KNM-ER 1477 Cette mâchoire inférieure a été découverte par M. Mbithi en 1972 près du Turkana oriental. C'est une mandibule immature qui aurait appartenu à un Paranthropus boisei âgé de 3 ans. Il a ses canines et molaires juvéniles mais il lui manque les minuscules incisives avant. Age 1.9M

REF: Boi1477juv-max
Boi1477juv-max

.

Mandibule Australopithecus (Paranthropus boisei) KNM-ER 3230

Reproduction en bioplastique et résine, d'un mandibule inférieur partiel d' Australopithecus (Paranthropus boisei) KNM-ER 3230 qui a été retrouvée en 1974. Elle a été découverte lors d'une fouille archéologique dirigée par Glynn Isaac à coté du lac Turkana
La mâchoire inférieure large et robuste devait appartenir à un individu mâle de Paranthropus boisei, la même espèce que OH5 Zinjanthopus des gorges d'Olduvai

REF: Boi3230-max

Possibilité de l'associer à titre d'exemple avec le crâne boisei OH5 ref: austral-oh5-R la correspondance est assez bonne
(Paranthropus boisei) KNM-ER 3230

.

Mandibule Australopithecus (Paranthropus boisei) KNM-ER 729

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature,
un mandibule d' Australopithecus (Paranthropus boisei) KNM-ER 729
Découverte par Paul Abel en 1970, près d'Ileret, du côté Est du lac Turkana, cette imposante mâchoire inférieure assez complète a été attribuée à Paranthropus boisei . Il provient d'un mâle adulte massif et a les racines et les couronnes de la plupart des dents. Il peut se comparer à d'autres mandibules robustes appartenant à Paranthropus boisei comme la mandibule Peninj du lac Natron

REF: Boi729-max
Mandibule Australopithecus

.

Australopithecus (Paranthropus boisei) Femelle KNM-ER 732

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un crâne d' Australopithecus (Paranthropus boisei) Femelle KNM-ER 732
Découvert par Richard Leakey and H. Mutua en 1970 sur le site de Koobi Fora, Kenya Age 1.7 MA
Ce crâne partiel d'une femelle Paranthropus boisei possède de nombreuses caractéristiques de P. boisei.
Le plus notable est la racine placée vers l'avant de l'arc zygomatique, ce qui donne une large face plate.
Ce crâne a une capacité crânienne de 500 cc, presque identique aux 510 cc de P. boisei mâle supposé KNM-ER 406.
le visage est globalement moins massif et il n'a pas de crête sagittale.
À partir de cela, les scientifiques concluent que KNM-ER 732 représente une femelle de l'espèce Paranthropus boisei.
Ce fossile fournit des indices sur la nature du dimorphisme sexuel dans cette première espèce humaine. 

REF: Boi732F
Australopithecus (Paranthropus boisei) Femelle KNM-ER 732

.

Australopithecus (Paranthropus boisei) Male KNM-ER 406

Reproduction en bioplastique et résine taille réelle, d'un crâne d'Australopithecus Paranthropus boisei Male KNM-ER 406,
il fut tout d'abord identifié comme Zinjanthropus boisei) découvert en 1969 au lac Turkana Kenya par Richard Leakey. Volume crânien 530 cc
Ce crâne est le spécimen KNM-ER 406. 1.7 million d'années
Taille du crâne 20cm long 17 large

REF: KN406Max-R
crâne Australopithecus Paranthropus boisei Male KNM-ER 406,

.

Crâne d'Australopithecus (Paranthropus boisei) KNM WT 17400

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un crâne d' Australopithecus (Paranthropus boisei) KNM WT 17400, Turkana ouest, Kenya Découvert par Richard Leakey, et Alan Walker en 1984
C'est un jeune adulte, les dernières molaires ne sont pas encore complètement sorties

REF: KN17400
crâne d' Australopithecus (Paranthropus boisei) KNM WT 17400

- 1.8 millions d'années

Mandibule Australopithecus robustus SK 23

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un mandibule de Paranthropus robustus SK 23, Swartkrans Afrique du sud Découvert par par Robert Broom et John Robinson en 1948
L'individu à qui appartient la mandibule SK 23 était un jeune adulte au moment de son décès. La mâchoire a été cassée après la mort les deux moitiés étant déplacées vers l'intérieur, la faisant paraître beaucoup plus étroite qu'à l'origine. datation entre 1,8 et1.5 millions d'années

REF: SK23
Mandibule Australopithecus robustus sk 23

- 1.8 millions d'années

Crâne Homo ERGASTER KNM-ER 3733

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un crâne d'Homo ERGASTER spécimen désigné sous la référence KNM-ER 3733 (découvert à Koobi Fora, Kenya par Bernard Ngeneo en 1975) 1.75 million d'année Capacité crânienne 850cc Le crâne est celui d'une femme mature Pour certains, l'Homo ergaster est le précurseur d'homo erectus. Pour d'autre c'est une espèce qui s'est développée à part Taille environ 20x14x13

REF: ergaster-3733-R
Crâne Homo ERGASTER KNM-ER 3733

.

Crâne homo ergaster "Turkana Boy"

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature,
du crâne et la mâchoire inférieure de l'homo ergaster "Turkana Boy" Il fait partie du squelette d'un jeune spécimen exhumé à Nariokotome en 1984, à l'ouest du lac Turkana (Kenya) et surnommé « Turkana Boy » ou. "Nariokotome Boy" Cette découverte représente le squelette le plus complet d’hominidé ancien jamais découvert, avec le crâne complet et la plupart du matériel post crânien intact. Ce spécimen a été attribué à l’espèce Homo ergaster, même si certains chercheurs pensent qu’il appartient à Homo erectus.
Moulage échelle 1:1 long crâne 19cm 

REF: TURK-R
homo ergaster

-1.8 millions d'années

Crâne d'Homo Erectus Georgicus Dmanisi 3 D2700

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un crâne d'Homo Erectus spécimen Georgicus Dmanisi 3désigné sous la référence D2700 (mandibule D2735) (découvert à Dmanisi, dans le Caucase (République de Géorgie) en 2001
5 crânes furent découvert sur le site préhistorique de Dmanisi entre 1999 et 2005, par une équipe internationale comprenant le scientifique géorgien David Lordkipanidze
Le plus petit crâne, D2700.Homo georgicus présente des caractères considérés comme intermédiaires entre Homo habilis africain et Homo erectus asiatique. Sa taille est estimée à 1,50 m.
1.8 million d'année Capacité crânienne 600/700 cc
Taille long 17 cm

REF: EREC-GM-R
Crâne d'Homo Erectus Georgicus Dmanisi 3

.

Crâne d'Homo Erectus Dmanisi 1 D2280

Reproduction en bioplastique et résine, grandeur nature, d'un crâne d'Homo Erectus spécimen Dmanisi 1 désigné sous la référence D2280 (découvert à Dmanisi, dans le Caucase (République de Géorgie), il a été découvert durant les fouilles de 1999 . C'est le premier des cinq crânes découverts de 1999 à 2005. Sa capacité endocrânienne est la plus grande des 5 avec 770cm3

REF: DMA1
Crâne d'Homo Erectus Dmanisi 1 D2280

.

Crâne d'Homo Erectus Dmanisi 2 D2282

Reproduction en bioplastique et résine, grandeur nature, d'un crâne d'Homo Erectus spécimen Dmanisi 2désigné sous la référence D2282 (découvert à Dmanisi, dans le Caucase (République de Géorgie), il a été découvert durant les fouilles de 1999 et sa mandibule (D211) en 1991. C'est le deuxième des cinq crânes découverts de 1999 à 2005. Sa capacité endocrânienne est entre 625 et 730 cm3

REF: DMA2
Crâne d'Homo Erectus Dmanisi 2 D2282

.

Crâne d'Homo Erectus Dmanisi 4 D3444

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un crâne d'Homo Erectus spécimen Dmanisi 4 désigné sous la référence D3444 (découvert à Dmanisi, dans le Caucase (République de Géorgie), il a été découvert durant les fouilles de 2002 et sa mandibule (D3900) en 2003. Il est difficile de savoir si l'absence de dent vient de l'âge ou d'une pathologie C'est le quatrième des cinq crânes découverts de 1999 à 2005. Sa capacité endocrânienne est de 630 cm3

REF: DMA4
Crâne d'Homo Erectus Dmanisi 4 D3444

.

Crâne d'Homo Erectus Dmanisi 5 D4500

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un crâne d'Homo Erectus spécimen Dmanisi 5désigné sous la référence D4500 (découvert à Dmanisi, dans le Caucase (République de Géorgie)et mandibule D2600 Découvert en 2005, il est le crâne le plus complet du genre Homo pour le Pléistocène et le plus vieux représentant du genre homo à avoir été découvert hors d'Afrique. Malgré la petite taille de son cerveau (546 cm3, soit environ le même volume que chez un Australopithèque mâle), toutes les caractéristiques d'Homo erectus sont clairement visibles. Le volume du cerveau des 4 autres individus trouvés à Dmanisi varie de 601 à 730 cm31.

REF: DMA5
Crâne d'Homo Erectus Dmanisi 5 D4500

-1.7 millions d'années

Crâne Homo erectus (ex Pithécanthrope de java) Sangiran 2

Reproduction en bioplastique et résine  grandeur nature, d'un crâne d'erectus (ex Pithécanthrope de java) Sangiran 2
Sangiran 2 est une calotte crânienne découverte par Gustav von Koenigswald en 1937. Ce fossile fut attribué à l'espèce Pithecanthropus erectus, devenue ensuite Homo erectus. Il s'agit probablement d'un individu femelle adulte

REF: SANGI2
crâne d'erectus  Sangiran 2

.

Crâne Homo erectus (ex Pithécanthrope de java) Sangiran 17

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, d'un crâne d'erectus (ex Pithécanthrope de java) Sangiran 17
Découvert par Sastrohamidjojo Sartono en 1969 à Sangiran sur l'ile de Java De nombreux ossements et crânes ont été retrouvés sur cette ile, les premiers en 1891 par Eugène Dubois jeune anatomiste hollandais Il s'agit d'un crâne assez complet , avec une taille du cerveau d'environ 1000 cc Il est le plus complet Homo erectus fossile de Java
Age : d'abord daté de 800000 ans, une étude plus récente le date de 1.7millions ce qui signifie que Homo erectus aurait migré hors d’Afrique beaucoup plus tôt qu'on ne le pensait
Taille long 22 cm

REF: PITHE-R
crâne d'erectus (ex Pithécanthrope de java) Sangiran 17

-1.6 millions d'années

crâne et mâchoire Meganthropus palaeojavanicus

Reproduction en bioplastique et résine grandeur nature, du crâne et de la mâchoire inférieure de Meganthropus palaeojavanicus, à partir des divers fragments retrouvés sur le site de Sangiran, près de Surakarta, au centre de Java en 1941. Six fossiles de différents individus ont été découverts, il s'agit de fossiles d'un hominidé de taille géante (entre 2 m 40 et 2 m 75) ayant vécu entre -1.4 million et -900 000 ans depuis. La taxonomie et la phylogénie de ces fossiles géants, (qui ont été authentifiés) demeure incertaine, car de nombreux paléoanthropologues les considèrent comme des Homo erectus archaïques, et d'autres comme une variété d'Australopithèques

REF: MEGANT
crâne et mâchoire Meganthropus palaeojavanicus

-1.55 millions d'années

Crâne jeune homo erectus KNM-ER 42700

Reproduction en bioplastique et résine d'un crane de jeune homo erectus KNM-ER 42700, Découvert à Fora Koobi, Kenya en 2000 par une équipe dirigée par Meave Leakey Datation environ 1,55 million d'années Ce crâne de jeune adulte possède l'une des plus petites tailles de cerveau connues chez Homo erectus, similaire à la taille du cerveau observée dans certains fossiles d'Homo habilis, mais il présente des caractéristiques plus similaires à celles d'autres crânes d'Homo erectus. Il a été trouvé dans une région du nord du Kenya où des fossiles plus jeunes d'Homo habilis ont été trouvés, démontrant que ces deux espèces existaient en même temps, plutôt que H. habilis étant l'ancêtre de H. erectus

REF: erec-42700
Crâne jeune homo erectus KNM-ER 42700

.

< vers page 1               vers page 3 >

.

© Copyright 2024 Moulages-fossiles.com- All Rights Reserved        CONTACT