Accueil Moulages Exemples Contact
.
MOULAGES-FOSSILES-HOMINIDES

TOUS LES CRANES SONT DES REPRODUCTIONS GRANDEUR NATURE (A Taille REELLE 1:1)
35 millions


Moulage, EN RESINE POLYESTER ,détaillé, Taille réelle
d'un crane d'Aegyptopithecus zeuxis , (singe de l'aube), un genre fossile de primates. Les restes d'Aegyptopithecus ont été découverts en 1966 dans la région du Fayoum ( Égypte) il est daté de -37 à -29 millions d'années, c'est un des premiers primates supérieurs, c'est-à-dire, peut-être, un ancêtre commun aux hominidés et aux grands singes, le fameux chaînon manquant recherché depuis plus d'un siècle.
Taille 10.5cm long Hauteur5cm Largeur 6cm, à taille réelle 1:1




ref: AEGYP-R

Disponible avec ou sans socle

12 millions

 

Moulage, en RESINE ACRYL, grandeur nature d'un Proconsul

Le premier hominidé ou anthropodoïdes connu est le Proconsul ou Dryopithèque vivant il y a environ, -20,000,000 à -10,000,000 d'années. Une partie va émigrer en Asie et donner les Ramapithèques. Ceux-çi vont donner à leurs tours deux lignées différentes; la première va évoluer en Orang-outan, il y a 12 millions d'années, la seconde donnera les Gigantopithèques. La capacité cranienne est comprise entre 160 et 300 cm3. Les molaires de toutes les espèces ont un émail mince et des cuspides* basses, qui peuvent indiquer un régime alimentaire à base de fruits et de feuilles tendres La lignée africaine du Proconsul va donner un ancêtre commun aux Gorilles (Pan gorilla), Chimpanzés (Pan troglodytes) et Hommes.
Le nom de Proconsul aurait été choisit par son découvreur, Arthur Tindell Hopwood, par référence à un chimpanzé savant nommé Consul qui paraissait dans une comédie jouée à Londres dans les années 1930

Age 18 MAnnées Découvert par Mary Leakey et son équipe sur l'Île de Rusinga, sur le Lac Victoria au Kenya en 1948
taille 11.5 haut 12.5 long

proconsul

proconsul profil

ref: proconsul-R

Disponible avec ou sans socle

9 millions

 

Moulage, en Resine ACRYL, du maxillaire inférieur du Gigantopithecus blacki,
primate géant de famille des hominidés (Hominidae), du Miocène supérieur, Pliocène et Pléistocène (- 9 millions d'années à - 100000 ans) du Sud de la Chine, du Nord de l'Inde, du Pakistan, d'Indonésie et du Vietnam Sa taille, estimée à trois mètres de hauteur, ferait de lui le plus grand primate (Primates) ayant jamais existé ; il aurait pesé alors entre 300 et 640 kilogrammes

machoire gigantopitheque

gigantopitheque

ref:GIGANT-R RESINE ACRYl

7 millions

 

Moulage, en Resine Polyester,du crane d'un Mesopithecus pentelici "singe du milieu» Europe et en Asie occidentale il y a 7 à 5 millions d'années (miocene superieur) Découvert par Wagner, 1839 dans la localité de Pikermi Grèce
Taille longueur 11.5cm

mesopithecus

mesopitheque

mesopithecus et socle

ref: MESOPI-R
disponible avec ou sans socle

7 millions


Moulage, en RESINE POLYESTER, grandeur nature

Crane du Sahelanthropus tchadensis la plus ancienne espèce connue du groupe des hominidés, proche de la divergence hominidés-chimpanzés, un préhumain de 7 millions d'années
Surnommé Toumaï
, qui signifie "espoir de vie" en langue Goran, fut découvert dans le désert du Djourab, au Nord du Tchad, le 19 juillet 2001 par Ahounta Djimdoumalbaye, un membre de la Mission Paléoanthropologique Franco-Tchadienne (MPFT) dirigée par Michel Brunet de l'Université de Poitiers. Djimdoumalbaye fut attiré par une pierre noire très irrégulière qui affleurait sur le sable du Sahel Tchadien.

capacité crânienne (de l'ordre de 360-370 cm³)

Taille longueur 17.5 cm

toumai

ref: Toumai-R

Disponible aussi avec socle

 

4.4 millions


Moulage, en resine polyester, grandeur nature,
d'un crane d'Ardipithecus ramidus En 1992 et 1993, Tim D. White, Gen Suwa et Berhane Asfaw découvrirent de nombreux fossiles de Primates datés de 4,4 millions d'années à Aramis en Éthiopie. Il semble avoir été plus petit qu'Australopithecus afarensis et possède de nombreux traits intermédiaires entre les singes actuels et Australopithecus afarensis, en particulier sa denture. Son bassin et ses mains montrent sa bipédie Ses caracteristiques le situe entre primates et australopithèques

Taille Longueur 16 cm

ref: RAMI-R

3.5 millions
Moulage, en RESINE POLYESTER, grandeur nature,
d'un crane d' Australopithecus afarensis designé Lucy (en référence à la chanson Lucy in the Sky with Diamonds des Beatles)
Il fut découvert le 24 novembre 1974 dans la dépression de l'Afar dans le nord-est de l'Éthiopie par Donald Johanson, Maurice Taieb, Yves Coppens
Lucy est très probablement le squelette préhistorique le plus célèbre de tous les temps .Avec cinquante-deux os, soit 40 % de son squelette, Lucy est avec certains Australopithecus africanus de la grotte de Sterkfontein en Afrique du Sud, l'un des hominidés de plus de trois millions d'années, le plus complet connu.
4,1 à 3 millions d'années Capacité cranienne 380 à 430 cm³ Lucy faisait1.10 m de haut pour 30 kg
Moulage echelle 1:1 long crane 18cm

 

ref:LUCYM2-R

Disponible avec ou sans socle

 
 

 

Moulage, en Resine , taille réelle, des 5 os constituants le Bassin de l'Australopitheque Afarensis LUCY

Le squelette découvert de Lucy compte en effet les fragments de 52 ossements dont une mandibule, des éléments du crâne et des menbres superieurs, et une partie du bassin et du fémur Ces derniers éléments se sont révélés extrêmement importants pour reconstituer la locomotion de l’espèce Australopithecus afarensis .
Si Lucy était incontestablement apte à la locomotion bipède, comme l’indiquent son port de tête, la courbure de sa colonne vertébrale, la forme de son bassin et de son fémur, elle devait être encore partiellement arboricole : pour preuve, ses membres supérieurs étaient un peu plus longs que ses membres inférieurs

ref:Lucy-bones

3.5 millions

 

Superbe reprodustion trés détaillée, en resine polyester
grandeur nature 19x 9,5 x12 d'un crane de Kenyanthropus platyops « homme à face plate du Kenya », découvert en 1999 par l'équipe de Meave Leakey, sur la rive ouest du Lac Turkana, au Kenya
Plusieurs théories s'affrontent sur la place de Kenyanthopus platyops dans l'arbre généalogique des hominidés, l'espèce demeure une énigme 3,5 à 3,2 millions d'années Capacité cranienne 450/530cc

taille long 18.5 cm


ref:PLATYOPS-R

Disponible avec ou sans socle

3.5 millions

 

Moulage, en RESINE ACRYL, grandeur nature, d'un crane d' Australopithecus Africanus designé sous le nom de Mrs Ples ( diminutif pour Plesianthropus, qui signifie "presque homme" )
Il fut découvert dans les carrières de Sterkfontein ( Afrique du Sud ), le 16 avril 1947, par Robert Broom et John T. Robinson
Les découvertes de fossiles adultes comme Mrs Ples ont aidé à convaincre les scientifiques que les australopithécinés d’Afrique du Sud sont étroitement apparentés à l’Homme et que l’Afrique est le berceau de l’humanité. 2,5 à 3,5 millions d’années Capacité cranienne 450 à 500 cm³
Moulage echelle 1:1 long crane 18cm

ref:PLES-R
Disponible avec ou sans socle

 

 

Moulage, en RESINE POLYESTER, grandeur nature, d'un crane d'un jeune Australopithecus africanus nommé L'enfant de Taung
M. de Bruyn découvrit « accidentellement » le crâne, l’endocrâne et la mandibule d’un enfant en 1924 lors de l’exploitation de sa carrière à Taung, afrique du sud. Raymond DART, professeur à l’université de Witwatersrand à Johannesburg étudie le fossile et publie l’enfant de Taung en 1925 sous le nom d’espèce Australopithecus africanus.
Ce fossile se compose de la majeure partie du visage et de la mâchoire inférieure avec des dents et, fait unique, de l'endocast du cerveau (fossilisation de la partie interne de la boite cranienne laissant le moulage naturel du cerveau) On estime l'age de cet enfant à 3 ans au moment de sa mort

2.5 millions d'années Taille du crane 14 cm x 11 cm

 

ref:TAUNG-R

Disponible avec ou sans socle

2.7 millions

 

Moulage, en Resine Polyester, grandeur nature, d'un crane d' Australopithecus aethiopicus( aussi classé Paranthropus aethiopicus) surnommé le « Black Skull », en raison de sa coloration noire, due à la richesse en dioxyde de manganèse du sédiment duquel il est issu
Découvert en 1985 très bien conservé, dans des sédiments de la formation de Nachukui, à l'ouest du lac Turkana il présente une crête sagittale plus marquée encore que celle des autres espèces du genre Paranthropus Les premiers éléments de cette espèce ont été découvert en Éthiopie en 1967 par Camille Arambourg et Yves Coppens. Il aurait vécu entre 2,3 et 2,7 millions d'années
Crane KNM-WT 17000 The Black skull Age : 2,5 millions d'années Volume cérébral de 410 cc

Taille long 20 cm

 

ref:BLACKS-R

Disponible avec ou sans socle

2.4 millions


Moulage, en RESINE ACRYL, grandeur nature, d'un crane d' Homo rudolfensis specimen designé sous la reference KNM-ER-1470 ' découvert à Koobi Fora, kenya par Bernard Ngeneo en 1972 dans le gisement de Turkana

Ces restes furent d'abord attribué à Homo habilis puis, déclarés comme l'holotype d'une nouvelle espèce : Homo rudolfensis , de l'ancien nom du Lac Turkana, Rodolphe La capacité crânienne de l'Homo rudolfensis est de 750 cm³ en moyenne.

Elle est donc comparable voire supérieure à celle des Homo habilis. H. rudolfensis mesurait environ 1,60 m pour un poids d'environ 50 kg La découverte d'Homo rudolfensis a une importance dans notre idée d'évolution au sein du genre humain : elle casse l'idée simpliste d'une évolution de l'Homo habilis vers l'Home erectus puis enfin vers l'Home sapiens
Age : de -2.4 à - 1.7 millions d'années taille moulage (echelle 1:1) 20 x 15 x 13

ref:RUDOLF-R

Disponible avec ou sans socle

2.2 millions

 

Moulage, en Resine ACRYL, grandeur nature, d'un crane de Paranthropus robustus ( ou anciennement classé Australopithecus robustus) découvert par Robert Broom en 1948 à Swartkrans, Afrique du sud Crâne SK-48
Age : de - 2.2 à - 1 millions d'années pour l'espèce Volume cérébral de 450 à 500 cc

Paranthropus robustus est le dernier représentant des paranthropes. Il a vécu en même temps et aux mêmes endroits que certains représentants des genres Australopithecus et Homo, ce qui illustre le caractère buissonnant de la lignée humaine

Taille long 16.5 cm

ref:ROBUS-R

Disponible avec ou sans socle

2 millions


Moulage, en Resine polyester, grandeur nature, d'un crane de Paranthropus robustus DNH 7( ou anciennement classé Australopithecus robustus)
Il a été découvert par l'équipe de A. Keyser en 1994 sur le site Drimolen en Afrique du Sud. C'est un des crânes les plus complets d' Australopithèque robustus et est présumé être de sexe féminin.
1,5 a 2 millons d'années

ref:ROB DNH7

Disponible avec ou sans socle

1.95 millions


Moulage, en RESINE POLYESTER, grandeur nature,
d'un crane d' Australopithecus Sediba avec maxillaire inferieur
Australopithecus sediba est une espèce du genre Australopithecus découvert en 2010 par Lee R. Berger et son équipe Les paléontologues sont tombés sur deux squelettes assez complets d'un jeune mâle et d'une femelle ainsi que le tibia isolé d'un adulte. Australopithecus sediba, espèce définie à partir d'un fossile découvert dans une grotte de Malapa, pourrait représenter une forme intermédiaire entre les premiers australopithèques et le genre Homo. Australopithecus sediba vivait il y a environ de 1,95 à 1,78 million d'années, au Pléistocène, dans ce qui est maintenant l'Afrique du Sud Sur le plan anatomique, Australopithecus sediba montre un mélange de traits primitifs et très modernes selon le concept d'évolution en mosaïque

ref:SEDI-R

Disponible avec ou sans socle

1.9 millions

 

Moulage, en RESINE POLYESTER, grandeur nature,
d'un crane d' Homo Habilis specimen designé sous la reference KNM-ER 1813
(découvert à Koobi Fora, Kenya par Kamoya Kimeu en 1973)
1.9 million d'année Capacité cranienne 510cc

Taille long 17 cm

ref: habilis-1813-R

Disponible avec ou sans socle


1.8 millions

 

Moulage, en RESINE ACRYL,
d'un crane d' Australopithecus (Paranthropus boisei) découvert en 1959 à Olduvai Gorge en Tanzanie par Mary Leakey.
Volume cranien 530 cc
Ce crane est le specimen OH 5 surnommé "Nutcracker Man" Olduvai Gorge Tanzanie 1.75 million d'années

Taille long 20 cm

ref: austral-oh5-R
Disponible aussi RESINE ACRYL
avec ou sans socle ref: austral-oh5-R

 

 

Moulage, en Resine Acryl, d'un crane d' Australopithecus (Paranthropus boisei, il fut tout d'abord identifié comme Zinjanthropus boisei) découvert en 1969 au lac Turkana Kenya par Richard Leakey. Volume cranien 530 cc

Ce crane est le specimen KNM-ER 406. 1.7 million d'années
Taille du crane 20cm long 17 large

ref:KN406-R

Disponible avec ou sans socle

Mandibule disponible ref:AUSTRA-KN406-Max

1.8 millions

 

Moulage, en RESINE ACRYL, grandeur nature, d'un crane d' Homo ERGASTER specimen designé sous la reference KNM-ER 3733 (découvert à Koobi Fora, Kenya par Bernard Ngeneo en 1975) 1.75 million d'année Capacité cranienne 850cc Le crâne est celui d'une femme mature Pour certains, l'Homo ergaster est le précurseur d'homo erectus. Pour d'autre c'est une espece qui s'est développée à part Taille environ 20x14x13

ref: ergaster-3733-R

Disponible avec ou sans socle

 

 

Trés belle reproduction, en RESINE ACRILYQUE, grandeur nature,
du crâne et la machoire inférieure de l'homo ergaster "Turkana Boy" Il fait partie du squelette d'un jeune spécimen exhumé à Nariokotome en 1984, à l'ouest du lac Turkana (Kenya) et surnommé « Turkana Boy » ou. "Nariokotome Boy" Cette découverte représente le squelette le plus complet d’hominidé ancien jamais découvert, avec le crâne complet et la plupart du matériel post crânien intact. Ce spécimen a été attribué à l’espèce Homo ergaster, même si certains chercheurs pensent qu’il appartient à Homo erectus.
Moulage echelle 1:1 long crane 19cm

ref:TURK-R

1.8 millions

 

Moulage, en RESINE POLYESTER, grandeur nature, d'un crane d' Homo Erectus specimen Georgicus
designé sous la reference D700 (découvert à Dmanisi, dans le Caucase (République de Géorgie) en 2001
3 cranes furent découvert sur le site préhistorique de Dmanisi par une équipe internationale comprenant le scientifique géorgien David Lordkipanidze
Le plus petit crâne, D2700.Homo georgicus présente des caractères considérés comme intermédiaires entre Homo habilis africain et Homo erectus asiatique. Sa taille est estimée à 1,50 m.
1.8 million d'année Capacité cranienne 600/700 cc

Taille long 17 cm

ref:EREC-GM-R

Disponible avec ou sans socle

 

 

1.7 millions

 

Moulage, en RESINE ACRYL, grandeur nature, d'un crane de Pithécanthrope de java Exemplaire Sangiran 17

Découvert par Sastrohamidjojo Sartono en 1969 à Sangiran sur l'ile deJava De nombreux ossements et cranes ont été retrouvés sur cette ile, les premiers en 1891 par Eugène Dubois jeune anatomiste hollandais Il s'agit d'un crâne assez complet , avec une taille du cerveau d'environ 1000 cc Il est le plus complet Homo erectus fossile de Java
Age : d'abord daté de 800000 ans, une étude plus récente le date de 1.7millions ce qui signifie que Homo erectus aurait migré hors d'afrique beaucoup plus tôt qu'on ne le pensait

Taille long 22 cm

ref:PITHE-R
Disponible avec ou sans socle

600 000 ans

Reproduction, en résine Polyester, grandeur nature,, du crane et de la machoire inférieure de HOMO SAPIENS ARCHAÏQUE ANCIEN BODO

Le crâne incomplet découvert en 1976 (81 et 90) dans la vallée de l'Awash, Ethiopie, était associé à des éclats Levallois qui permettent de le dater d'environ 600000 ans Bodo est considéré comme un intermédiaire entre Homo erectus et Homo sapiens anatomiquement moderne ; il est classé dans l'ensemble des HOMO SAPIENS ARCHAÏQUES ANCIENS ou parfois parmi Homo heidelbergensis

ref:Bodo

400 000 ans

 

Moulage, en RESINE ACRYL haute densité avec resine durcissante de surface,détaillé, grandeur nature

du crane de Sinanthropus pekinensis L'homme de Pékin de son ancien nom, il est aujourd'hui rattaché à la sous-espèce Homo erectus pekinensis.
Les fossiles qui lui sont attribués ont pour la plupart été découverts par Davidson Black durant les années 1923-1927, lors de fouilles à Zhoukoudian près de Pékin, en Chine. Vieux de 250 000 à 400 000 ans (Pléistocène moyen), sa découverte a laissé croire un temps que l'Homme était apparu en Asie.
Boîte crânienne volumineuse, volume cérébral de 1000 à 1300 cc

Taille long 20 cm

ref:HE-PEK-R

Mandibule disponible ref: MAXPEK

Disponible avec ou sans socle

 

300 000 ans


Moulage, en resine acrilyque, grandeur nature,
de Homo steinheimensis Le crâne de Steinheim a été découvert en Allemagne, près de Stuttgart, en 1933. Il est daté d'environ 300 000 ans environ. Malgré son âge, il présente de nombreux caractères modernes. Sa position phylétique est toujours remise en question. Homme moderne, Néandertalien
L' analyse du crâne fossilisé trouvé à Steinheim (Baden-Württemberg) a révélé un méningeome ( cancer du crâne) de taille quasi-équivalente à la plupart des mêmes tumeurs diagnostiquées de nos jours.

Taille long 18 cm

ref: STEIN-R
Disponible
avec ou sans socle

300 000 ans

 

Moulage, en Resine Acryl, grandeur nature, d'un crane d' Homo rhodesiensis dit « Homme de Broken Hill » ou « Homme de Kabwe »

Il serait l’ancêtre de l’Homo sapiens, et descendant de l'Homo antecessor Selon l’opinion la plus récente des experts, l'Homme de Rhodésie appartiendrait au groupe d'Homo heidelbergensis quoiqu'on ait aussi proposé d'autres appellations comme « Homo sapiens archaïque » et « Homo sapiens rhodesiensis ».
Datation entre 125 000 et 300 000 ans La capacité crânienne 1 300 cm³

Taille long 22 cm

ref: ROD1-R
Disponible avec ou sans socle ref: ROD1-

200 000 ans

 

Reproduction, en Resine Polyester, grandeur nature,, du crane et de la machoire inférieure de l'homo heidelbergensis specimen atapuerca 5 découvert en Espagne (cavernes de Sima de los Huesos Sierra de Atapuerca) en 1992 par Juan-Luis Arsuaga
L'Homo heidelbergensis, dont des traces ont été découvertes à Atapuerca (datant d'environ 350 000 ans), était considéré comme le premier hominidé européen jusqu'à l'apparition de l'Homo antecessor Selon les dernières recherches phylogénétiques, Homo heidelbergensis résulterait d'une évolution depuis Homo antecessor ayant disparu d'Europe il y a environ 700 000 ans, bien que certains anthropologues considèrent Homo heidelbergensis comme « Homo erectus tardif » Il y a environ 200 000 ans, Homo heidelbergensis a évolué pour donner naissance aux néandertaliens
Moulage echelle 1:1 long crane 21cm

 

ref:ATAP-R

 


Reproduction, EN RESINE Polyester sur SOCLE (détachable) , grandeur nature,
du crane Arago XXI Homme de Tautavel
L'expression « homme de Tautavel » désigne un ensemble de fossiles d'hominidés du genre Homo, datant d'environ 300 à 450 000 ans, découverts dans la Caune de l'Arago (Tautavel Pyrénées-Orientales) à partir de 1971 par l'équipe d'Henry de Lumley Pour certains scientifiques, l’homme de Tautavel appartient au groupe des anténéanderthaliens, autrement dit des Homo erectus européens, alors que pour d’autres c’est un représentant de l’espèce Homo heidelbergensis
échelle 1:1 hauteur 17cm

ref:TAUTAV-R
disponible avec ou sans socle

200 000 ans

 

Moulage, en Resine Acryl, grandeur nature, de la reconstruction du crane de OMO SAPIENS OMO1

Omo 1 et Omo 2 sont les noms attribués à deux crânes découverts à Kibish, en Éthiopie, en 1967 Ils ont été datés d'environ 195 000 ans[1]. Ce sont aujourd'hui les plus vieux ossements d'Homo sapiens découverts. Ils appuient l'estimation actuelle de l'apparition d'Homo sapiens aux environs de -200 000 ans.

le squelette Omo 1 comprend des fragments crâniens et une partie des os post-crâniens mais ces derniers sont presque tous très fragmentaires

capacité cérébrale > 1400 cm3

Taille long 21 cm

ref:OMO1-R
Disponible avec ou sans socle

145 000 ans


Moulage, TOUT EN RESINE Polyester ,détaillé, Taille réelle d'un crane d' Homo sapiens idaltu (HERTO) BOU-VP-16/1

Homo sapiens idaltu (ou Homme de Herto) est le nom attribué à un groupe d'ossements, trois crânes trouvés en Éthiopie en 1997 par l'équipe de Tim White, à côté du village de Herto Daté de 154 000 ans, ce fossile a été le plus vieux représentant de l'espèce Homo sapiens jusqu'en février 2005, avec la datation de deux crânes appelés Omo 1 et Omo 2, datés de 195 000 ans. En comparaison avec les nôtres, les crânes de Herto sont légèrement plus larges et plus longs. Celui ci est le spécimen BOU-VP-16/1 crane adulte masculin

ref: IDAL-R

120 000 ans


Crane masculin Skhul V Sapiens archaîque, en resine Acryl

Les restes de sept adultes et trois enfants ont été découverts entre 1929 et 1935 dans une grotte située à Es Skhul à Mont-Carmel , en Palestine. Le squelette de Skuhl V, à qui appartient ce crane, a été retrouvé en position de sépulture avec la mandibule d'un sanglier sur la poitrine
Certaines caractéristiques anatomiques, comme les arcades sourcilières proéminentes du crâne Skhul V sont des réminiscences de l'homme archaîque mais Skhul V a également le front haut, vertical et le crâne arrondi typique des crânes humains modernes. Ce fossile représente l'un des plus anciens membres connus de notre espèce Homo sapiens , en grande partie sous sa forme moderne.
Capacité crânienne 1500 cc

Taille long 19.5 cm



ref:SKHUL

45 000 ans


Crane Homme de Néandertal 1908 La Chapelle-aux-Saints

Moulage, en Resine Polyester, avec maxillaire inférieur, détaillé, grandeur nature, du crane d'Homme de Néandertal découvert en 1908 La Chapelle-aux-Saints

L'homme de La Chapelle-aux-Saints est le premier squelette relativement complet d'un homme de Néandertal mis au jour en France dans un contexte archéologique bien établi. Il fut découvert en août 1908, dans une petite grotte de la vallée de la Sourdoire en Corrèze, au nord-est du Périgord. Son état de conservation venait de ce qu'il avait fait l'objet d'une sépulture, l'une des plus anciennement connues chez l'homme
Les Néandertaliens présentent quelques caractères archaïques ( épaississement osseux au-dessus des orbites, dit bourrelet sus-orbitaire ; un front fuyant, abscence de menton...) hérités de leur prédécesseur , ainsi que des caractères évolués (cerveau volumineux , molaires de dimensions réduites, arcade dentaire et un nez avancés...). Les caractères évolués peuvent être partagés avec les Homo sapiens
Les Néandertaliens sont de corpulence souvent très massive et robuste : 90 kg et 1,65 m en moyenne pour les mâles et 70 kg et 1,55 m pour les femelles (des individus auraient atteint 1,90 m). L'ensemble de leur structure et leurs attaches musculaires laissent supposer une grande force physique. Les Néandertaliens ont disparu il y a environ 29 000 ans. Leur disparition est encore en partie inexpliquée et a suscité de nombreuses hypothèses plus ou moins insolites

taille moulage crane 14 haut 22.5 long

ref: NEAND-R

 
 


Reproduction, en Resine Polyester, du crane d'un homme de neandertal l'homme de la Ferrassie découvert en 1909 sur le site de la Ferrassie (France, Dordogne) Le site de la Ferrassie (France, Dordogne) offre un des exemples les plus complets de sépulture collective d'hommes de Néanderthal. Les premières fouilles y furent réalisées en 1896 Decouvert en 1909 le crane la Ferrassie 1 correspond à un corps d' homme adulte orienté, la tête à l’ouest. Il mesurait 1,71 m et devait être âgé de 40-45 ans. Le crâne du squelette est l'un des plus gros et des plus complets découverts à ce jour

Taille long 22 cm

ref: FERRA-R

 

 

Crane enfant Néandertal Teshik-Tash

Moulage, en resine Acryl , détaillé, grandeur nature, du crane et mandibule d'un enfant Neandertalien

Teshik-Tash est une petite grotte des montagnes de l'Asie centrale à 350 km au sud-ouest de Tachkent en Ouzbékistan. En 1938, le site a été fouillé par Aleksei Okladnikov qui a publié en 1940 ses conclusions ainsi que la description par Georgii Debetz des restes de l'enfant. Pour les protéger de la guerre, ils furent envoyés à Franz Weidenreich à Pékin. Les moulages furent cédés au Muséum d'Histoire Naturelle de New York. Teshik-Tash révéla des outils moustériens et les restes d'un enfant néandertalien âgé de neuf ou dix ans, Le crâne met en évidence une importante capacité crânienne, un menton peu développé, une arcade sourcilière robuste, un nez proéminent, un front plat typique des Néandertaliens classiques, un crâne haut, une face de structure moderne

Taille long 20cm, haut 15cm, larg 14cm




ref:
TESHIK-R

 

 

crane de femme Neandertal à Forbes Quarry

Moulage, TOUT EN RESINE Polyester ,détaillé, Taille réelle

En 1848, Edmund Flint, capitaine de la Royal Navy, découvrit un crâne ancien dans la carrière de Forbes à Gibraltar identifié plus tard comme celui d’une femelle adulte Le crâne daterait de 30 000 à 50 000 ans . Il s’agissait du deuxième fossile néandertalien jamais mis au jour, après la découverte de restes néandertaliens dans les grottes d’Engis en Belgique en 1829

ref: FORB-R

30 000 ans

 

Crane Cro Magnon 1868
Moulage, en resine polyester, détaillé, grandeur nature, avec maxillaire inférieur

d'un des cranes (cro-magnon 1) des 5 squelettes d' hommes préhistoriques découverts en 1868 sur le site de l'abri de Cro-Magnon aux Eyzies-de-Tayac (Dordogne, France)
En 1868, le géologue Louis Lartet effectue des fouilles sur le site, l'un des nombreux abris sous roche de la falaise des Eyzies. Suite à la mise à jour d'os brisés, par des ouvriers travaillant sur un talus , il découvre cinq squelettes associés à d'autres restes fragmentaires. Parmi les cinq squelettes, on compte trois hommes, une femme et un enfant, dans ce qui était probablement une sépulture L’aspect physique de l’homme de Cro-Magnon est proche du nôtre. Très grand, il mesure entre 1,80 et 2 mètres. Le volume de sa boîte crânienne est même un peu supérieur au nôtre (1 600 cm² contre 1 400 cm² pour nous)
taille 14.5 haut 21 long




ref: CRO-M-R

 
24 000 ans

 

Moulage, en RESINE ACRILIQUE, taille réelle
d'un crane et mandibule d' Omo sapiens femme adulte (Cro-Magnon d'Europe centrale) provenant d'un squelette complet (PREDMOSTI 4) découvert sur le site de Predmosti, village de Moravie (republique tcheque) Le site a été découvert dans la fin du 19e siècle. Les fouilles ont été menées entre 1884 et 1930. Le matériel original a été perdu pendant la Seconde Guerre mondiale .
Dans les années 1990 de nouvelles fouilles ont été menées. Il s'agit d'un gisement d'habitat des plus caractéristiques du Gravettien de l'Europe centrale Une importante sépulture collective, aménagée avec des omoplates de mammouth, était associée à cet habitat. Elle renfermait les ossements de vingt individus (8 adultes et 12 enfants et adolescents), inhumés en position accroupie et recouverts de pierres, appartenant à la race de Predmost ou Cro-Magnon d'Europe centrale. Le site de Predmostí est daté entre 24.000 et 27.000 ans.

Taille long 20.5 cm

RESINE ACRYl ref:PREDMOST-R

17 000 ans


Moulage, en RESINE ACRILIQUE, taille réelle du crane et mandibule de L'Homme de Chancelade appellation donnée au squelette d'un Homo sapiens découvert en 1888 dans la grotte de Raymonden à Chancelade en Dordogne Agée entre 55 et 65 ans au moment de sa mort , il a été enterré en position fortement fléchie. Il était accompagné de vestiges matériels magdaléniens datant de 17 000 à 12 000 ans.
De petite taille (155 cm) il avait une capacité crânienne très élevée (1 670 cm3) et un crâne fortement dolichocéphale

Taille long 20cm

ref:CHANCE-R

 

12 000 ans

 

Moulage, en RESINE POLYESTER, grandeur nature, d'un crane d'Homo floresiensis découvert en septembre 2003, dans une grotte de l'île indonésienne de Florès par Michaël Morwood et Radien P. Soejono
Les chercheurs ont baptisé cette nouvelle espèce Homo floresiensis. Sa petite taille peut s'expliquer par l'isolement géographique et l'endogamie. Dans certains ouvrages ou sites de vulgarisation, cette petite taille a valu à l'espèce le surnom de Hobbit, en référence aux romans de J.R.R. Tolkien.

Ses caractères propres, comme les proportions entre la face et le crâne, la flexion de la base de ce dernier ou des petites canines, évoquent clairement une descendance d'Homo erectus et l'éloignent définitivement de l'espèce Australopithecus
datation entre -95 000 et - 12 000 ans.

Taille long 14.5 cm

ref:FLORES-r

Disponible avec ou sans socle

 
 
 
 
 
 

Accueil Moulages Exemples Contact